Les cnidaires

 

Les cnidaires représentent environ 10’000 espèces d’animaux aquatiques, surtout marins. On les trouve sous 2 formes différentes:

Comment décrire une méduse?


Comment les méduses nagent-elles?


Combien y a-t-il d'espèces de méduses?


Sont-elles très différentes les unes des autres?


Qui était Méduse dans la mythologie grecque?


Qui a donné le nom de méduse aux animaux?


A quoi ressemble la méduse Aurelia sortie de l'eau?


Comment replacer les méduses dans l'histoire de la Terre et des êtres vivants?


On retrouve déjà en germe chez les méduses certains caractères des mammifères. Lesquels?


Quel est le régime alimentaire de la  méduse?


Comment la méduse fait-elle pour chasser?


Comment les méduses font-elles pour évacuer leurs excréments?


La pélagie (Pelagia noctiluca) est parfois amenée par les courants sur la côte et les plages. Que veut dire pélagique ?


Le venin de la pélagie est toxique pour la peau. Comment se soigner?


Comment se reproduisent les méduses?


Quelle est la place de la méduse dans la chaîne alimentaire?


Comment les activités humaines boulversent-elles ces équilibres?


Quel est le rapport entre le Prix Nobel 2008 de chimie et la méduse Aequorea victoria?

Questions sur le film «les méduses»

1.


2.


3.


4.


5.


6.


7.


8.


9.



10.


11.


12.


13.



14.


15.


16.


17.


18.

Place de la méduse dans la chaîne alimentaire

Calcaire corallien

Roche sédimentaire

(Autriche)

Calcaire corallien

Roche sédimentaire

Jura (France)

L'ombrelle est bordée de filaments: les tentacules qui servent à la capture des proies.


Leur bouche, parfois prolongée par une sorte de trompe (le manubrium) peut être entourée de bras buccaux qui servent à se nourrir.


La bouche qui sert aussi d'anus, communique avec une cavité gastrique dans laquelle sont amenées les petites proies animales capturées par les bras et les tentacules.


Les cnidoblastes sont des cellules spécialisées dans l’attaque chimique qu’on trouve uniquement chez les cnidaires. Elles sont logées dans l'ectoderme, surtout dans les tentacules. Ces cellules contiennent un harpon prolongé d'un long filament urticant: lorsqu'une proie frôle la cellule et son cil sensible (le cnidocil), l’opercule s’ouvre et le harpon est projeté. Les piquants se plantent dans l'animal et injectent un poison qui le paralyse. Si l'animal est trop gros l'effet est urticant: irritant voire allergisant.



Le polype. C’est la forme benthique: fixée à la roche au fond de la mer.


La méduse. C’est la forme pélagique: elle se déplace librement en pleine eau.

Les cnidaires sont formés de 2 couches de cellules séparées par une couche de gelée ( la mésoglée):



l'ectoderme forme l'enveloppe extérieure de l'animal.


l'endoderme tapisse l'intérieur de l'animal.

Les méduses ressemblent à des parapluies avec lesquels elles partagent une symétrie radiaire.

Bathykorus bouilloni est une hydroméduse de l’ordre des Narcomedusae (photo K. Raskoff Wikipedia)

Aurelia aurita (photo Wikipedia).

4 longs tentacules

4 tentacules courts

ombrelle en forme de cloche

Crossota sp. est une hydroméduse de l’ordre des Trachymedusae. Elle n’a pas de stade polype. Elle a été photographiée au fond de la mer de Beaufort, au nord de l’Alaska dans l’océan Arctique (photo K. Raskoff Wikipedia).

ombrelle

gonades en fer-à-cheval

4 bras buccaux

des canaux acheminent la nourriture de la cavité gastrique jusqu’aux extrémités de l’ombrelle.

Actinoscyphia aurelia est une anémone de mer, un polype solitaire de l’ordre des Actiniaria (photo NOAA Wikipedia)

Cette belle planche de Ernst Haeckel date de 1904. Elle représente plusieurs polypes solitaires  d’anémones de mer  (photo Wikipedia).

Le corail corne de cerf (Acropora cervicornis) forme des colonies de polypes qui participent à la construction de récifs calcaires  (photo Wikipedia).

La reproduction de l’aurélie nous montre l’alternance des 2 stades: polype et méduse.

Reconnais-tu le squelette calcaire du corail et le squelette de spongine de l’éponge?

«Les coraux», un film de la série «C’est pas sorcier»

«Les méduses», un film de la série «C’est pas sorcier»

Corail fossile

?

Qu’est-ce qu’un cnidaire?

Retour au portail des sciences

Fin de la page

Sciences.html
mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site

Retour au portail de biologie

Suite du cours: les vers

Retour au portail des invertébrés

Biologie.html
Invertebre.html
Vers.html