Elevages d’insectes

 

Fin de la page

Retour au portail des sciences

Sciences.html
mailto:jeanduperrex@bluewin.ch?subject=Courrier%20du%20site

Retour au portail de biologie

Biologie.html

Suite du cours: les araignées

Retour au portail des invertébrés

Suite du cours: les insectes

Insecte.html
Invertebre.html

Elevage du phasme morose (Carausius morosus)

Elevage de Ténébrions (“vers de farine”)

Carausuis morosus adulte

Les phasmes (Phasmida) sont sont un groupe d'insectes herbivores. Ils ne piquent et ne mordent pas: ils n'ont pas de moyen de défense contre leurs prédateurs (oiseaux, petits mammifères et autres insectes). Ils doivent leur survie à leur mimétisme: certaines espèces ressemblent à des brindilles, d'autres à des feuilles, d'autres encore à des écorces. La ressemblance est parfaite.


Le phasme morose est un «phasme-bâton». Il est originaire d'Asie (sud de l'Inde, Indonésie et Malaisie).

une température autour de 20°C (appartement ou école) leur convient toute l'année.


une nourriture simple accessible aussi toute l'année (feuilles de ronces).


il n'a pas besoin de boire: l'eau contenue dans les feuilles suffit.


il est inoffensif et ne pose pas de problème sanitaire.


il permet d'étudier une espèce à mue incomplète. Les jeunes ressemblent aux adultes et ont les mêmes besoins (nourriture, environnement).


il ne vole pas et n’a donc pas besoin d’un grand espace.


les œufs sont caractéristiques et faciles à trouver au sol. Il faut les trier au milieu des crottes.

Elevage














Le phasme morose est très facile à élever. Il demande peu de soins:

le corps est formé de 3 parties: la tête, le thorax (3 segments)  et l'abdomen (10 segments).


les 6 pattes sont fixées sur le thorax et peuvent se replier le long du corps.

pour améliorer le camouflage.


la tête possède 2 antennes, 2 yeux et un appareil buccal (mandibules) de type broyeur.


les pattes sont longues et grêles comme des brindilles.

Anatomie











 

comme tous les arthropodes (insectes, crustacés, arachnides, ...) le phasme a un squelette externe (exosquelette) rigide qui n'est pas extensible (cuticule ou carapace). Sa  croissance est donc discontinue: il grandit par à-coup au moment de la mue: il quitte sa "peau" (exuvie) et forme une nouvelle carapace plus grande. Après un certain nombre de mues il devient adulte et peut se reproduire.


il mesure 1 cm à la naissance (stade L1). Il a parfois de la peine à s'extraire de son oeuf.


arrivé à sa dernière mue (L7) après environ 5 mois, il devient adulte et se reproduit. Il a une taille d'environ 10 cm et peut vivre une année.

Croissance, mue










la reproduction peut se faire sans fécondation: par parthénogenèse.

La parthénogenèse thélytoque, ne donne alors naissance qu'à des femelles.


la femelle pond régulièrement plusieurs œufs par jour. Il n'y a pas de saison de reproduction.


l'incubation dure de deux à quatre mois (selon la température).

Reproduction







étude d'un insecte facile à observer: ne vole pas et bouge lentement.


étude du cycle de vie d'un insecte sans métamorphose.


étude du mimétisme et des mécanismes de l'évolution des espèces.

Intérêt de l'élevage





une boîte transparente

des trous d’aération

pratique pour le transport

6 pattes

2 antennes

la tête

le thorax

l'abdomen

un oeuf de Carausuis morosus

une crotte

adulte (L7)

jeune (L1)

oeuf

crotte

«Les phasmes», un film de la série «C’est pas sorcier»

Les pièces buccales du phasme morose.

L’éclosion est un moment crucial. Certains phasmes ne parviennent pas à sortir de l’oeuf et meurent d’épuisement.

On voit aussi plusieurs phasmes avec une patte restée coincée dans l’oeuf.